Doreen Dijon
 

Doreen

Doreen
La Minoterie
75 avenue Jean Jaurès
21000 Dijon
Tél. : 03 80 30 12 12

Compagnie Lieux-Dits / Texte et mise en scène David Geselson Dans le cadre du Festival Théâtre en mai On est bien, dans le salon de Doreen et Gérard. Ou disons André. André Gorz, journaliste économique fondateur du Nouvel Obs, philosophe, théoricien visionnaire de l’écologie politique, de l’autonomisation de l’individu. Entre les livres et les feuillets, ils offrent du thé, du vin, des petits gâteaux. Dans une heure ils se suicideront. En attendant, ils parlent : d’écriture, d’engagement politique, de Jean-Paul Sartre, d’Ivan Illich et de leur amour surtout. Dans ce refuge qu’est leur couple, même avec la maladie et la mort, il fait doux. Gerhardt Hirsch, né en 1923 dans l’Autriche antisémite, naturalisé français sous le nom de Gérard Horst, se fait aussi appeler André Gorz ou Michel Bosquet. L’intellectuel à l’identité éclatée aime Doreen Keir. Celle qu’il désigne Kay en 1958 dans Le Traître, œuvre fondatrice, auto-analyse et essai anticapitaliste. Celle à qui il adresse en 2006, un an avant leur décès, cette Lettre à D., formidable succès littéraire. Le récit réel d’André Gorz structure la fiction écrite par David Geselson??: le portrait d’une femme imaginé d’après les mots de son amant, à qui Laure Mathis offre corps, voix, existence, est aussi le portrait de deux êtres en insécurité dans le monde, essentiels l’un à l’autre. Dans un éclat de rire, ce rendez-vous est un réconfort.

lundi 28 et mardi 29 mai À 19 h

Photos

Doreen sur la carte

Office de Tourisme de Dijon | Côte d'Or Tourisme | Bourgogne Tourisme


© 2016 Club Hôtelier Dijon Bourgogne. Tous droits réservés | Créé par Infodivio